Plantes fermentées pour multiplier les MOI ;-)

MOI = Micro organismes indigènes à mon jardin a moi !
Nous  désirons multiplier Nos bactéries spécifiques

jus de plante fermentée principes de base

1 Les bactéries des racines ne sont pas les memes que les bactéries des bourgeons, ni celles que nous trouverons sur les fleurs, dans la terre ou encore dans la fiente des poulets... 
Quelles bactéries désirons nous et pour quel usage ?
C'est ici qu'il y a une réflection a creuser...
Dois-je pulvériser sur mes bourgeons des bactéries racinaires ???

2 Pour une fermentation, donc une multiplication bactérienne, il faut des bactéries mais aussi de la matière de base. Donc du sucre. 
Attention le sucre blanc est un poison violent qui ne sert qu'a enrichir les dentistes et coco cola.
Certains sucres roux ne sont que des sucres blancs avec du colurant roux histoire de bien duper le consommateur...
Il faut du vrai sucre brut ou de la melasse non raffinée pour apporter plein d'éléments mineraux en plus du carburant. 

3 Suivant les methodesrencontrées de la fermentation seche ou on ne rajoute pas d'eau à un site russe http://wikifr.ru qui propose un gallon soit environ 4 litre d'eau propre par kilo de vegetaux, ou beaucoup d'autres qui vont jusqu'a 10 litres d'eau par kilo de vegetaux... 

4 mettez les plantes le sucre et l'eau et touillez bien l'ensemble, fermez avec ???
Que désirons nous une fermentation aérobique ou anaeronbique ??? Suivant le cas la fermeture du contenant se fera
- Aérobie : En laissant de l'air, en touillant chaque jour pour aérer le mélange et vérifier la progression de la fermentation...
- Anaérobie : En couvrant le liquide avec un bouchon flottant et ne ne dérangeant la fermentation la moins possible comme pour une lacto-fermentation

La encore la littérature est contradictoire et laisse un champ de recherche grand ouvert ... 
Les variantes proviennent d'une part de l'approvisionnement en vegetaux et IMO... D'autre part de la technique de fermentation, plus ou moins diluée et avec ou sans air ...

Natural Farming ... Permaculture ... Bio Bio et Bio ...

alcool de citronelle a 35 degres

Peu importe a quel saint on se voue le principal est de comprendre que entre le monde minéral et le monde vivant, plantes et animaux il existe une interface absolument fondamentale: les micro organismes et l'humus. 
En effet les plantes n'ont pas acces au minéral sans l'aide de micro organismes.

Une plante plonge ses racines dans le sol mais chaque racine aussi petite soit elle est integralement gainée de micro organisme qui vont rentrer en symbiose pour aider la plante et se faire aider par la plante, tout le monde est gagnant dans cette histoire.
mais quelle histoire au juste ? L'histoire du vivant ?

La plante est baignée de soleil, elle transforme l'énergie solaire en sucres qu'elle utilise pour grandir mais aussi pour partager avec ses nombreux amis micro organismes.
La plante est broutée par des herbivores qui sont mangés a leur tour par des carnivores, ces derniers retournent a la terre leurs excrements et leurs cadavres qui a leur tour sont mangés par des organismes vivants ... 
Interviennent alors les micro organismes qui vont digérer 
- Les restes des vegetaux non mangés
- Les excrements et les cadavres 
Les transformant en humus, qui lui, est l'or noir des plantes, les plantes ont a manger 
Elles vont pouvoir tirer de l'énergie du soleil etc... 
Attention dans ce cercle symbiotique un seul etage est en carence, toute la chaine est carencée.
L'humus est un milieu extremement complexe qui est comparable a un tissus vivant indispensable a la vie. L'humus est l'interface entre le mineral et le vivant.

Combien y a il de micro organismes dans mon potager de 100 metres carrés ?
Nous allons considérer une couche arable de 10cm de haut sur 100 metres carrés soit 10 m3 de terres arables riche en micro organismes, soit avec une densité de 0,5 = 500kg au metre cube nous avons alors 5 tonnes de peau vivante sur nos 100 metres carrés de potager. 
Et sachant qu'une terre fertile comporte plus d'un milion de micro organismes au gramme, notre petit potager si mignon possede donc 500  miliards d'habitants!!!
Ou encore nous avons 5 miliards de micro organismes au metre carréa, 


Humus, des milliards de travailleurs en symbiose

Contrairement aux humains pour qui la guerre et la lutte est bien souvet une raison d'assouvir leur ignorance, les micro organismes vont travailler en symbiose, s'aidant les uns les autres jusqu'a atteindre l'homeostase du milieu et développant un puissant effet tampon, ce qui veut dire que l'équilibre n'est pas si facile a détruire qu'il a des xapacité d'auto défense extraordinaires
Ce qui veut dire que si nous injectons des mocro organismes étrangers ils ne se feront pas facilement une place ou ils entraineront une véritable révolution de l'équilibre précédent jusqu'a ce qu'une fois que leur intégration ait trouvé son utilité dans l'homeostase, le nouvel equilibre sera atteint. 

Ce qui veut dire qu'introduire des micro organismes etrangers peut n'avoir aucun effet ou au contraire peut entrainer un puissant effet boule de neige détruisant l'équilibre prédédent pour installer apres bien du temps un nouvel équiibre.

Dans la pratique si nous recueillons des IMO pour les multiplier, comment faire ? Par la multiplication le type de micro organisme le plus a dapté à la methode de fermentation va s'imposer et devenir dominant... La cuture d'imo a le risque de déséquilibrer la couche humique. 
Il reste donc un principe a appliquer qui est celui de la modération de la diversité et du minimum d'intervention possible.

La microflore du sol est composé de 
- bactéries
- actiomycètes (bactéries filamentaires)
- protozoaires (bactéries hyper évoluées)
- champignons
- algues
- virus
Ceci etant une simplification de l'immense diversite de nos 5 miliards d'habitants au metre carré qui vivent dans un équilibre puissant difficile a perturber sauf si un un inconscient vient a polluer ce joli monde avec du poison machin-icide ou chimie dans la sulfateuse...

Microbiologie

alcool de citronelle a 35 degres

En microbiologie, la phyllosphère est l'ensemble des parties des plantes situées au-dessus du niveau du sol et considéré comme habitat pour les micro-organismes.
Elle peut être subdivisée en caulosphère (tiges), phylloplan (feuilles), anthosphère (fleurs) et carposphère (fruits). Les habitats microbiens situés au-dessous du niveau du sol (c'est-à-dire le mince volume de sol enveloppant la surface des racines et des tiges souterraines) sont considérés comme, respectivement, la rhizosphère et la laimosphère.

Si on considere que chaque cm2 de feuille abrite 100 000 bactéries ou levures ayant un tres grand role de protection et d'interface fonctionnelle avec la feuille. 
Une simple attaque foliaire d'un champignon représente un profond déséquilibre de la flore microbienne de la feuille. Intervenir en tuant éla flore a coup de soufre ou autre machin-icide ne fera qu'empirer la situation,